Le magazine bio
Accueil > Le bio dans tous ses états > La couche d’ozone menacée par la pollution
La couche d'ozone menacée par la pollution

La couche d’ozone menacée par la pollution

La couche d’ozone est en danger ! C’est vrai, il ne s’agit pas d’un scoop, pourtant peu d’entre nous sont capables d’expliquer les raisons de ce phénomène. Découvrez les raisons de cette altération ?

mardi 2 février 2010, par Rédaction bio

La couche d’ozone, un bouclier efficace contre les rayons UV

Depuis plusieurs années, les sujets sur la couche d’ozone n’ont pas manqué d’occuper les premières pages des magazines spécialisés. Malgré cette large médiatisation, beaucoup d’entre nous n’arrivent pas encore à définir ce qu’est l’ozone et son importance pour notre planète. Quelle est son origine ? De quoi s’agit-il ? Comment il se forme ? Quel est son rôle ? Nous apporteront les réponses à ces questions ainsi que quelques notions sur le sujet. Gaz de couleur bleu, à la fois très toxique et à forte odeur, l’ozone porte le symbole chimique O3. Il est donc formé à partir de trois atomes d’oxygène.

La formation de l’ozone relève d’un processus naturel facile à comprendre. Lors de la photosynthèse, les végétaux rejettent du dioxygène O2 dans l’atmosphère. Une fois en contact avec les rayons UV, celui-ci se décompose en deux atomes d’oxygène. L’un de ces atomes se colle ensuite à une molécule de dioxygène pour former l’ozone O3. Ce gaz se trouve dans l’atmosphère, mais sa plus forte concentration (90%) est surtout localisée au niveau de la stratosphère, une couche se trouvant entre 15 et 35 km du sol. Appelée couche d’ozone, cette zone assure la protection de notre planète contre les effets négatifs des rayons solaires. Sachez qu’en l’absence de cette couche, aucune vie ne serait possible sur notre planète à cause de l’agressivité des rayons solaires.

La couche d’ozone en voie de disparition

Ce n’est pas pour vous faire peur, mais la couche d’ozone est en train de devenir de plus en plus mince. Cet amincissement a été mis à jour dans les années 1970 lors d’une enquête menée au niveau de la stratosphère au-dessus de l’Antarctique. En 1994, la chute excessive de l’ozone est évaluée à 70%. L’inquiétude a atteint son comble lorsqu’en septembre 1998, les scientifiques ont pu mesurer le trou béant de la couche d’ozone au niveau de la stratosphère. Au niveau de l’Antarctique, ce trou atteint une superficie de 27,3 millions km2. Heureusement, sa formation est périodique, il apparaît aux environs de la mi-août, avant de se résorber vers le mois de décembre.

Les coupables ne sont pas difficiles à découvrir. Il s’agit principalement des CFC ou Chlorofluorocarbones, du gaz carbonique, du brome ainsi que d’autres éléments chimiques dérivés du Chlore. Ceux-ci se trouvent généralement dans les produits d’usage quotidien comme les solvants, les aérosols, les climatiseurs ainsi que les fluides utilisés en réfrigération. L’homme est donc le premier responsable de la destruction permanente de la couche d’ozone. Mais que se passerait-il si cette couche venait à disparaître ? En son absence, aucun filtre ne nous protégerait plus des rayons solaires. Les UV entraîneraient ainsi des brûlures, des infections, voire même des cancers.

Actualités bio

agriculture biologique

Retrouvez les prochains salons Vivez Nature et imprimez vos invitations gratuites directement.

imprimer une invitation gratuite Salon Votre Nature Lyon 2014
16 au 18 mai 2014
imprimer mon invitation gratuite

imprimer une invitation gratuite Salon Naturally Paris 2014
13 au 16 juin 2014
imprimer mon invitation gratuite

Voir toutes les dates des salons dans l'agenda

Rejoignez-nous sur Facebook

Salon Vivez Nature | Plan du site | Site réalisé par Collectif Web | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact