Le magazine bio
Accueil > Actualités sur l’écologie > Découverte d’un nouveau champignon en Nouvelle-Calédonie
Découverte d'un nouveau champignon en Nouvelle-Calédonie

Découverte d’un nouveau champignon en Nouvelle-Calédonie

Une nouvelle espèce de champignon a été découverte en Nouvelle-Calédonie. Baptisée Podoserpula miranda ce champignon suscite l’intérêt des scientifiques.

samedi 24 avril 2010, par Rédaction bio

Le nouveau champignon de la Nouvelle-Calédonie

Situé au sud du Pacifique, l’archipel de la Nouvelle-Calédonie est connu pour la richesse de sa biodiversité. Selon les spécialistes, seulement 1 % des variétés de champignons existant sur ce territoire a été répertorié jusqu’à maintenant. Un projet de recherche a donc été mis en œuvre pour identifier les espèces. Il a permis la découverte d’une nouvelle variété de champignon. L’équipe regroupant des chercheurs issus du Laboratoire des symbioses tropicales, en partenariat avec des spécialistes du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, a décidé d’attribuer à ce champignon le nom de Podoserpula miranda.

Facile à distinguer, ce nouveau champignon se démarque par une forme et une couleur très originales. En général, la couleur des champignons varie entre deux tonalités, l’orange et le brun. D’après les experts du CIRAD, la couleur rose du Podoserpula miranda se révèle particulièrement rare dans le règne végétal. Outre sa couleur, sa morphologie apparait relativement étonnante. Au premier regard, le champignon ressemble à une succession d’entonnoirs. Il dispose de plusieurs étages pouvant aller jusqu’à six, formés par une base large au niveau de la racine et un sommet de petite taille.

Les particularités de ce nouveau champignon

Mise à part son architecture fascinante, cette espèce intrigue les experts par son mode de vie. En effet, il n’évolue qu’en symbiose avec le chêne gomme, un arbre appartenant à la même famille que l’eucalyptus. Pour s’alimenter, le Podoserpula miranda forme des manchons ectomycorhizes au niveau de la racine de ces arbres. Etroitement liés à leur support ces champignons utilisent leurs manchons pour se nourrir de leur sève. Comme de nombreuses espèces calédoniennes, ce champignon s’est progressivement adapté à la texture du sol, riche en métaux lourds, parfois toxiques. La tolérance des champignons à ces substances permet de protéger l’arbre sur lequel ils évoluent en symbiose.

Pour étudier de façon plus approfondie le Podoserpula miranda, l’équipe du Laboratoire des symbioses a procédé à une collecte d’espèces. Cette analyse portera surtout sur une comparaison de ce champignon avec d’autres variétés. Si les caractéristiques biologiques du Podoserpula se trouvent au centre des préoccupations des chercheurs, les questions sur sa comestibilité intéressent également les amateurs de gastronomie. Cependant, malgré son apparence plutôt sympathique, il est probable que ce champignon ne soit pas comestible. Sa texture cotonneuse ainsi que son odeur laissent présager une certaine toxicité.

Actualités bio

agriculture biologique

Retrouvez les prochains salons Vivez Nature et imprimez vos invitations gratuites directement.

imprimer une invitation gratuite Salon Votre Nature Lyon 2014
16 au 18 mai 2014
imprimer mon invitation gratuite

imprimer une invitation gratuite Salon Naturally Paris 2014
13 au 16 juin 2014
imprimer mon invitation gratuite

Voir toutes les dates des salons dans l'agenda

Rejoignez-nous sur Facebook

Salon Vivez Nature | Plan du site | Site réalisé par Collectif Web | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact