Accueil > Livres > Guide de l’équilibre acide-base - F. Piquet - diététicienne (...)

Guide de l’équilibre acide-base - F. Piquet - diététicienne nutritionniste

Cet ouvrage, le premier en son genre, se veut volontairement très pratique pour vous guider au mieux vers une bonne alimentation et une bonne santé !


Aujourd’hui, le lien entre alimentation et santé apparaît de plus en plus évident pour les chercheurs. Et, en tant que diététicienne-nutritionniste, je ne peux que m’en réjouir.
Depuis des siècles, pour les médecines traditionnelles orientales, l’alimentation est, parmi d’autres techniques, un outil thérapeutique à part entière. Dans leur sagesse millénaire, ces médecines, indienne (Ayurveda) ou chinoise, savent qu’une alimentation bien choisie et adaptée participe largement au maintien d’une bonne santé ou à son rétablissement.

C’est depuis quelques décennies seulement que la science et la médecine occidentales s’intéressent de près à notre alimentation. Et si la diététique et la nutrition restent encore des techniques de soin marginales, le rôle de l’alimentation semble désormais acquis dans le domaine de la prévention.

J’en veux pour preuve les messages incitatifs de santé publique de l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) nous recommandant de manger au moins 5 fruits et légumes par jour, ou bien de manger moins salé, moins sucré, moins gras. Ces messages ont le mérite d’exister. Même si, lorsqu’ils sont asso- ciés à des publicités vantant les mérites de produits particulière- ment gras et sucrés ... il Y a de quoi en perdre son latin diététique ! Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, il est clair pour tout le monde qu’une mauvaise alimentation fait le lit des maladies dites « de civilisation » (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires) ou encore de ( certains cancers. À l’inverse, on peut affirmer qu’une bonne alimentation est un facteur essentiel de bonne santé.

Mais qu’est-ce qu’une bonne alimentation ?

Tout dépend de quel point de vue on se place. Il existe plusieurs approches pour répondre à cette question fondamentale:l’approche de la diététique classique qui étudie les aliments essentiellement sous l’angle de leur composition nutritionnelle (c’est-à-dire de leur teneur en protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux, fibres, eau, .... ), et de leur capacité à couvrir les besoins nutritionnels des différentes catégories d’individus (hommes, femmes, enfants, seniors ... bien portants ou malades). • Et l’approche qui considère qu’une bonne alimentation est celle qui garantit la stabilité de grands équilibres métaboliques dont dépend la santé.

L’équilibre acide-base du corps est l’un de ces grands équilibres. La notion d’équilibre acido-basique de l’organisme a été évoquée pour la première fois au XIX• siècle par les Drs Franz Xaver Mayr, médecin autrichien, et William Howard Hay, médecin américain. Depuis, les scientifiques ont continué d’étudier cette question et aujourd’hui les chercheurs spécialistes de l’équilibre acide- base se nomment Dr Lynda Frassetto de l’Université de Californie à San Francisco (Ëtats-Unis), les Drs Thomas Remer et Friedrich Manz du Département de Nutrition et santé à l’Institut de Recherche de Nutrition des Enfants à Dortmund (Allemagne), le Pr Anthony Sebastian de l’Université de San Francisco (Ëtats-Unis). Tous ces chercheurs travaillent de concert et leurs découvertes ont permis d’étayer scientifiquement le concept d’équilibre acide-base que la naturopathie connaît et utilise depuis longtemps.

L’équilibre acide-base : un équilibre menacé en permanence

Pour fonctionner correctement, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas, ni trop élevé - c’est-à-dire ni trop acide, ni trop basique (on dit aussi alcalin). Cet équilibre dé- pend en grande partie de l’alimentation.
Après la digestion, les aliments libèrent soit des substances qui acidifient l’organisme, soit des substances qui l’alcalinisent. Le régime ancestral, pré-agricole ou préhistorique était légèrement alcalinisant. En effet, les menus de notre ancêtre Homo sapiens faisaient la part belle aux végétaux qui créaient un environnement intérieur légèrement alcalin. L:homme a évolué pendant 7 millions d’années dans un tel univers et nous sommes génétique- ment programmés pour nous y épanouir.

Aujourd’hui nos assiettes sont garnies de viandes et de céréales raffinées, le tout agrémenté d’une bonne dose de sel. Cette alimenta- tion, riche en protéines et en produits transformés a un inconvénient majeur : elle est acidifiante et perturbe notre équilibre acide-base. Parce que nous n’y sommes pas adaptés, un excès d’acidité fragilise notre squelette, nos muscles, nos reins ... Cependant, il est possible de revenir à des conditions plus favorables à la santé et LIU bien-être par de simples changements alimentaires. Ce livre a pour but de vous enseigner ces changements salvateurs et de vous mettre sur la bonne voie nutritionnelle.

Vous-même, êtes-vous un(e) candidat(e) au déséquilibre acide- base ? Penchez-vous un instant sur votre alimentation et votre mode de vie, et faites le test suivant :

ACTUELLEMENT

- Je mange des fruits chaque jour
- Je mange des fruits plusieurs fois par jour
- Je mange des légumes crus et cuits chaque jour
- Je mange des légumes crus et cuits plusieurs fois par jour
- Je mange rarement de la viande
- Je mange peu de pain
- Je mange rarement des pâtes

- J’ai des activités physiques chaque jour (marche rapide, déplacement à vélo)
- Je pratique des activités de plein air chaque jour
- Je pratique au moins un sport régulièrement
- Je pratique ce sport en plein air
- Je me détends et me relaxe régulièrement
- Je respire profondément

Si vous avez répondu « non » cinq fois et plus, ce livre est fait pour vous. Vous y trouverez, en première partie, des informations basées sur les dernières découvertes scientifiques afin de vous aider à comprendre ce qu’est l’équilibre acide-base, pourquoi il est important pour la santé, ce qui se passe quand l’équilibre est rompu,
comment détecter et surtout comment corriger ce déséquilibre par l’alimentation.

En seconde partie, se trouvent des tables d’aliments indiquant le potentiel acidifiant ou alcalinisant de plus de 800 aliments et plats préparés. En un clin d’œil vous allez pouvoir identifier les aliments les plus favorables à votre santé (ils ont un potentiel alcalinisant ou neutre) et ceux qu’il convient de limiter car ils perturbent
au contraire votre métabolisme (ils ont un potentiel fortement acidifiant). Vous y trouverez également plusieurs séries de menus à thèmes qui illustrent très concrètement notre propos. Ces menus sont évolutifs et mettent en évidence les changements à effectuer pour transformer un repas acidifiant en un repas alcalinisant
« presque idéal ».

Ces tables sont consultables à tout moment : elles vous serviront de référence pour instaurer de nouveaux réflexes alimentaires.

Acheter ce livre

Site de Florence Piquet : http://www.florencepiquet.fr


Partager ce contenu

Retour à la rubrique Livre

Rejoignez-nous sur Facebook



Partenaires presse

Maisons Paysannes de France Niépi Magazine BioContact Feminin Bio Ecolomag Terre Vivante La Maison Ecologique