Accueil > Livres > L’ostéoporose - Mythe ou réalité ? Dr Jean-Pierre Poinsignon

L’ostéoporose - Mythe ou réalité ? Dr Jean-Pierre Poinsignon

Enfin le livre qui éclaire un sujet majeur. Une maladie créée de toute pièce par les laboratoires pharmaceutiques. Après son excellent premier ouvrage "Rhumatismes - Et si votre alimentation était coupable ?" voici le livre clé du Dr Jean Pierre Poinsignon dont toutes les femmes ont besoin quand on leur parle d’ostéoporose.


L’ostéoporose, un risque de fracture transformée en maladie.

"Son diagnostic est fortement exagéré, destiné à faire peur aux femmes en âge d’être ménopausées. Face à la moindre douleur du dos, des hanches ou des genoux, on prescrit une ostéodensitométrie paramétrée pour affoler.

Elle arrive même à voir des fractures invisibles ! C’est la perspective « fauteuil roulant » qui est destinée à vous faire consommer des médicaments inutiles et même dangereux. Comble de l’ironie, comme l’analyse parfaitement mon collègue Jean Pierre Poinsignon, certains médicaments provoquent des fractures atypiques.

Lisez ce livre un crayon à la main. Offrez-le à votre médecin traitant et même à votre rhumatologue ou à son épouse. Ils comprendront vite.
Le marché est immense puisque la moitié de l’humanité est féminine. En plus les labos préparent la suite, car l’ostéoporose atteint aussi les hommes. Nous le valons bien !
Des anaques à répétition.
Ni les produits laitiers, ni les suppléments en calcium.ni les biphosphonates ne réduiront l’ostéoporose. Vous verrez que les conseils de ce livre sont simples et lumineux. Des informations précieuses pour votre demi-siècle supplémentaire en pleine forme. "

Pr Henri Joyeux

Extrait du sommaire :

- Os normal quelques notions de physiologie osseuse
- Critiques méthodologiques de la définition d’une nouvelle maladie : l’ostéoporose
- Les causes de l’ostéoporose commune,
- Différents types d’ostéoporose,
- Les facteurs de prévention de l’ostéoporose,
- La carence calcique : premier mythe fondateur de l’ostéoporose,
- Le second mythe fondateur : la carence hormonale en œstrogènes,
- Lors de la ménopause,
- Les fractures ostéoporotiques,
- Les traitements "curateurs" de l’ostéoporose,

Extrait du livre :

Aujourd’hui, l’ostéoporose, la maladie la plus fréquente du tissu osseux, angoisse beaucoup de femmes du monde occidental industrialisé. Il n’y a pas trente ans que cette porosité osseuse a émergé de l’obscurité en tant que "maladie". Des campagnes d’"information" financées par de "philanthropiques" sponsors, relayés par les média, des prospectus gratuits dans les salles d’attente des médecins et dans les pharmacies, mettent continuellement les femmes en garde contre les dangers de la diminution de la masse osseuse.

Le refrain commercial met l’accent sur le risque de fracture ostéoporeuse, au-delà de soixante ans, qui atteindrait une femme sur deux. Beaucoup de femmes, dès la cinquantaine, période péri-ménopausique déjà pas très drôle, pensaient être en "bonne santé", jusqu’à ce qu’une machine-robot programmée : "le" densitomètre, leur découvre, comme un sanction, cette affection indolore et insidieuse, qui rongerait en silence, comme un rat, leurs squelettes.

Cette maladie moderne nécessiterait un traitement médicamenteux et une surveillance médicale durant des années.
Il faut avoir une confiance aveugle dans la médecine, dans son propre médecin, pour avaler, pendant si longtemps, des médicaments pour une "pathologie" qui ne fait même pas mal et se soigner, pendant des années, pour un risque d’émiettement de son squelette, parce que des "scores" et des chiffres mystérieux l’ont affirmé, sans discussions possibles.

Et si cette confiance était construite sur une énorme manipulation ?

Acheter le livre


Partager ce contenu

Retour à la rubrique Livre

Rejoignez-nous sur Facebook



Partenaires presse

Maisons Paysannes de France Niépi Magazine BioContact Feminin Bio Ecolomag Terre Vivante La Maison Ecologique