Le magazine bio
Accueil > maison écolo > Les techniques à connaître pour arroser économe

Les techniques à connaître pour arroser économe

L’eau est une denrée précieuse. Afin d’éviter de la gaspiller, voici quelques techniques pour arroser économe.

vendredi 18 mars 2011

Arrosage économe : quand et comment arroser vos plantes ?

Les chiffres sont éloquents : pour arroser un jardin, il faut compter en moyenne 15 à 20 litres d’eau par mètre carré. Ce qui, au total, représente une consommation finale de 20 000 litres par an pour une surface verte de 100 m² ! Sachant qu’un système d’arrosage automatique consomme jusqu’à 1000 litres d’eau par heure pour arroser une simple parcelle de terrain... Un gaspillage aux conséquences non négligeables sur le porte-monnaie et sur l’environnement, qui pourrait, pourtant être évité en pensant autrement l’arrosage du jardin. La bonne méthode d’arrosage dépend essentiellement de deux facteurs : la superficie et la nature du jardin. Un sol léger et sableux ne retient quasiment pas l’eau. Il nécessite alors plusieurs séquences d’arrosage régulières, mais brèves. Tandis qu’un sol plus lourd, argileux par exemple, est beaucoup plus perméable. Dans ce cas-là, il requiert un arrosage long et redondant, afin que l’eau puisse humidifier les différentes couches du sol et atteigne enfin les racines de vos plantes. Ainsi, le fait de concentrer l’apport d’eau au pied de vos plantes s’avère comme « la » solution idéale.

Arrosage économe : les différentes techniques d’arrosage écologique et économique

Il existe différents systèmes permettant de bien arroser les plantes. Dans un petit jardin, un simple arrosoir suffit largement. Par ailleurs, si votre jardin présente une importante superficie, préférez dans ce cas, un système automatique enterré. Composé d’un programmateur électronique multivoie, le système d’arrosage enterré est capable de fournir un dosage bien précis de la quantité d’eau à pourvoir à chaque essence. Il est capable de gérer individuellement et automatiquement 4 à 6 circuits. L’arrosage devient ainsi plus écologique, mais aussi plus économique ! D’autre part, un système dit de surface, avec le tuyau directement placé au niveau du sol. Il existe deux types d’arroseurs de surface qui varient selon la zone à irriguer et la nature des sols : le premier, le goutte-à-goutte, conviendrait plutôt à une terre argileuse. Après s’être étalée en surface, l’eau s’infiltre progressivement au niveau des couches du sol. En revanche, si votre sol est poreux, préférez plutôt le système d’arrosage en microaspersion. Cette pluie très fine n’abîme pas les plantes, car elle les arrose à basse pression sur des distances assez larges.

Arrosage économe : comment éviter l’évaporation naturelle ?

Quel que soit le type de votre sol, et le système choisi, un arrosage économe est surtout une question d’heure. Préférez arroser vos plantes plutôt le soir, à la nuit tombante. En effet, vous gaspillerez certainement plus d’eau si vous le pratiquez en pleine journée ensoleillée, à cause de l’évaporation naturelle. De manière générale, l’arrosage est idéal pendant les périodes les moins chaudes de la journée pour irriguer les plantes. Au cours des saisons froides, il est préférable d’effectuer cette tâche le matin, à cause du gel de la nuit. Le paillage est une très bonne alternative naturelle pour éviter l’évaporation d’eau. Cette pratique consiste à recouvrir le sol au pied des plantes cultivées, avec des matériaux d’origine végétale ou minérale tels que des écorces de pin, du chanvre, des plaquettes de chêne, ou tout simplement de la paille. L’intérêt du paillage est multiple : non seulement il limite l’évaporation de l’eau et réduit l’arrosage, mais il protège le sol et régule sa température. Il enrichit aussi le sol et favorise ainsi la croissance des végétaux et limite le développement des mauvaises herbes.

agriculture biologique

Retrouvez les prochains salons Vivez Nature et imprimez vos invitations gratuites directement.

Voir toutes les dates des salons dans l'agenda

Salon Vivez Nature | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact