Le magazine bio
Accueil > maison écolo > Construction écologique : gros plan sur la maison en paille

Construction écologique : gros plan sur la maison en paille

Construire une habitation respectueuse de l’environnement fait actuellement partie des préoccupations de nombreux futurs propriétaires. Aussi, plusieurs alternatives existent, parmi les plus innovantes se distingue la maison en paille.

vendredi 16 avril 2010

Maison en paille, une habitation écologique et économique

Vous désirez que votre projet de construction respecte vos convictions écologiques ? Optez pour la maison en paille. À la fois solide et sûre, cette forme d’habitation bioclimatique répond parfaitement aux normes de construction en vigueur. En effet, malgré sa matière première constituée en majeure partie de pailles, elle est conforme à toutes les exigences, même en matière de sécurité incendie. Parmi les modèles proposés, certains offrent une surface habitable de 130 m2. Le prix de ce type d’habitation est variable et peut atteindre environ 90 000 euros, terrain et aménagement compris, ce qui constitue un argument positif supplémentaire.

Maison en paille, mode de construction

La méthode de construction la plus courante consiste à remplir une ossature en bois avec de la paille. Pour plus de solidité, les montants doivent reposer sur une dalle de fondation solide. Au niveau des espacements, la distance entre les montants doit correspondre à la longueur des bottes de paille utilisées. Elles sont empilées sur chant. Après l’édification d’un pan de mur, celui-ci est recouvert d’enduit de terre ou d’une couche de chaux. Cela renforce la solidité des parois tout en les protégeant contre l’humidité et l’agression des animaux comme les rongeurs. La toiture se constitue de fermettes, mises en place sur des sablières en bois. Celles-ci s’arriment aux fondations pour résister aux agressions du vent.

Rendement écologique d’une maison en paille

À la fois renouvelable et écologique, la paille s’avère un matériau de construction idéal en tout point. La matière de base utilisée provient de l’agriculture. En effet, la paille peut provenir de plantes à tiges creuses comme l’orge, le blé, l’avoine ou encore le seigle. En termes d’énergie grise, la maison en paille émet un coefficient nul. Sa conductivité thermique varie entre 0,040 et 0,045 W/m.K. Elle offre une résistance thermique très élevée puisque celle-ci est évaluée entre 5 à 8 m2.K/W, contre 3 m2.K/W pour la majorité des constructions actuelles. Sur le plan acoustique, elle offre un rendement de l’ordre de 48 à 57,3 dB(A) alors que la réglementation n’exige qu’une moyenne de 30 dB(A).

agriculture biologique

Retrouvez les prochains salons Vivez Nature et imprimez vos invitations gratuites directement.

Voir toutes les dates des salons dans l'agenda

Salon Vivez Nature | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact